Toulon  Var agglomération Qualité France Média Economie Culture Justice et injustices Cuverville sans frontière Cuverweb pratique
Maison fondée à Toulon en 1995

LETTRE D'INFORMATION | CONTACT

Le nouveau dictionnaire de la Réforme

dimanche 14 octobre 2007
par Olivier Vermert

Pour bien comprendre l’action gouvernementale,
encore faut-il maîtriser le langage.

CONTRAT n.m.
Personne à abattre, pour le tueur à gages (argotique). « On a passé un contrat avec les Français. On l’exécute. » (François Fillon - juillet 2007).

Croissance n.f.
Variable paradoxale : grâce à la croissance économique et la répartition des richesses afférentes, chaque couple pourra posséder deux voitures. Mais c’est en achetant deux voitures que chaque couple garantira une bonne croissance économique à la France (en confortant le dynamisme de son industrie automobile). Donc pour garantir une bonne croissance économique, il faut une bonne croissance économique. Ce paradoxe est aussi connu sous l’appellation « spirale vertueuse ». Le nombre d’économistes qui se paluchent sur ce concept est impressionnant (et toujours croissant).

Décomplexé adj.
Jadis, je faisais des doigts d’honneur aux passants derrière les vitres fumées de ma Vel Satis, tandis que nous foncions après les deux gendarmes qui nous ouvraient la voie. Désormais, j’ouvre la vitre.

Devoir n.m.
Droit du pauvre.

Discussion n.f.
Échange de propos, d’idées, de points de vue. La discussion entre partenaires sociaux définit l’intervalle de temps entre le moment où le gouvernement prend une décision et le moment où cette décision est effectivement appliquée. Plus l’intervalle de temps est long, plus la discussion est dite riche et constructive. Synonyme : négociation.

Droit n.m.
Devoir du riche.

Durable adj.
Responsable et soutenable. Si Georgina Dufoix devait qualifier aujourd’hui le comportement de l’État dans l’affaire du sang contaminé, elle ne dirait plus « responsable mais pas coupable » mais « durable et irréprochable » (voir ce mot). Développement et aménagements durables. Tourisme durable. Entreprises et construction durables. Transport durable (au Canada). Capitalisme durable. Monde durable. « L’union c’est une condition de la crédibilité, et le contrat du gouvernement n’est pas simplement un contrat entre les familles de la gauche, c’est un contrat avec les Français et c’est ce que j’appelle la gauche durable » (François Hollande - janvier 2006). Et ta soeur, elle est durable ?

Équité n.f.
Le principe d’équité caractérise le droit (voir ce mot) de chacun à en chier comme tout le monde. Synonymes : égalité, justice. « Ce sur quoi on ne peut pas transiger c’est le principe d’égalité, d’équité. Tout le monde doit cotiser 40 années » (Nicolas Sarkozy - septembre 2007).

Franc-parler n.m.
Liberté de langage facilitant la compréhension de l’action politique (voir aussi Pédagogie). « Vous voulez qu’on vous débarrasse de ces racailles ? Eh bien on va vous en débarrasser » (Nicolas Sarkozy - octobre 2005). « Salope ! » (Patrick Devedjian pour Anne-Marie Comparini - juin 2007). « C’est un petit con prétentieux » (Henri Guaino, rédacteur des discours du président de la République, parlant de BHL - octobre 2007).

Idéologie n.f.
Ensemble des idées, des croyances et des doctrines marxistes. L’idéologie (de gauche, donc), s’oppose au réalisme (de droite). L’idéologie c’est la louze, le réalisme c’est la ouine. « Nous avons manqué de réalisme face à des Anglais pas brillants du tout mais redoutablement efficaces » (Jean-Baptiste Elissalde - octobre 2007).

Irréprochable adj.
Qualifie le comportement de l’État quand il se retrouve impliqué dans des affaires qui puent des pieds. « Sur cette affaire [EADS], l’État a eu un comportement absolument irréprochable » (Thierry Breton - octobre 2007). « Dès lors que cette affaire [Clearstream] a eu des développements médiatiques [...] la réponse de l’Etat a été irréprochable » (Dominique de Villepin - octobre 2007).

Opinion n.f.
987 vrais gens selon la méthode des quotas. Synonymes : les Français, le Peuple. « C’est la deuxième ou troisième enquête consécutive qui montre que nos compatriotes approuvent très massivement la loi que j’ai présentée concernant la maîtrise des flux migratoires [...] Une toute petite minorité de parlementaires s’opposent à ce projet de loi, et une grande majorité des Français approuvent ce dispositif [...] J’écoute les élites mais j’entends le peuple » (Brice Hortefeux - octobre 2007).

Ouverture n.f.
Capacité de la droite décomplexée à accueillir en son sein les membres les plus éminents de la droite complexée.

Pédagogie n.f.
Tour de magie oratoire par lequel un responsable politique tente de transformer une initiative de merde en projet de qualité. Quand le tour échoue, les spécialistes évoquent un déficit de pédagogie. « On peut regretter un déficit de pédagogie sur le CPE... Cela se corrige... Renoncer aux réformes, en revanche, serait fatal à notre modèle social » (Nicolas Barré, éditorialiste du Figaro - mars 2006). « Les meilleures intentions sont parfois transformées en armes tranchantes par les opposants. Faute d’avoir été bien comprises par les citoyens ! La solution ? De la pédagogie, de la pédagogie et encore de la pédagogie. D’ailleurs sur plusieurs dossiers, Nicolas Sarkozy semble exposer de façon fort claire ses intentions. Le prototype de cette incompréhension est le "non" au référendum européen où les partisans du vote négatif ont voté contre leurs intérêts. Le déficit de pédagogie était patent. » (Patrick Arnoux, chroniqueur au Nouvel économiste - juin 2007).

Polémique n.f.
Vive controverse publique consécutive d’une ânerie ministérielle. « Ecoutez, je crois que les Français aujourd’hui sont fatigués de toutes ces polémiques stériles et de cette politique politicienne. Aujourd’hui, ce que veulent les Français, c’est renouer avec la croissance, c’est qu’on fasse quelque chose pour la consommation des ménages. Le gouvernement s’y emploie. Maintenant, si le parti socialiste souhaite instrumentaliser chaque mot prononcé par les ministres, c’est son problème. Nous, nous travaillons pour les Français, sereinement, loin de ces petites querelles ridicules » (propos inventé par le rédacteur de cet article).

Réformer v.t.
1. Supprimer. « Nous allons réformer notre organisation publique, son fonctionnement, ses dépenses [...] ça supposera que nous soyons courageux, la réforme de l’État supposera que chacun d’entre nous accepte qu’il y ait moins de services, moins de personnel, moins d’Etat sur son territoire » (François Fillon - octobre 2007). 2. Changer en mieux (vieux français, inusité).

Rupture n.f.
Interruption, cessation brusque de ce qui durait. « La situation des comptes sociaux reste malgré tout très dégradée ; elle appelle une action forte. C’est pourquoi nous vous présentons, avec Roselyne Bachelot et Xavier Bertrand, un projet de loi de financement de la sécurité sociale qui vise à rompre durablement avec la fatalité des déficits » (Eric Woerth, ministre du budget - septembre 2007). Par définition, la rupture durable est donc la cessation brusque et durable de ce qui durait.

Urgence n.f.
Nécessité d’agir vite et de raccourcir la discussion (voir ce mot). Quand l’urgence devient nationale, le mieux serait que l’on s’abstienne carrément de discuter. Par pure décence. « Ma conviction est nette, la rénovation de notre fonction publique est une urgence nationale » (François Fillon - octobre 2007).

Imprimer Imprimer

<span style='text-transform: uppercase;'>Editos</span>
Dans la m?me rubrique
2012 au fond du trou
(08/02/2012)
2011 : Toulon entre en phase terminale
(25/01/2011) (5 messages)
Le canon français
(28/04/2010) (3 messages)
Réponse sanitaire évolutive
(31/12/2009)
Aglaé et Sidonie et tous leurs amis
(01/09/2009) (2 messages)
Cuverville solidaire : “nen pendran mai”
(17/03/2009) (2 messages)
Le retour du Kermocco
(14/09/2008) (3 messages)
Un peu gauche, un peu maladroit
(19/03/2008) (5 messages)
Lettre ouverte des Amis de La Pérouse au Président du Rugby Club Toulonnais
(21/01/2008) (7 messages)
Nicolas taille patron
(15/12/2007) (1 message)