Toulon  Var agglomération Qualité France Média Economie Culture Justice et injustices Cuverville sans frontière Cuverweb pratique
Maison fondée à Toulon en 1995

LETTRE D'INFORMATION | CONTACT

La fille est l’avenir de son père

dimanche 24 février 2008
par Olivier Vermert

Anticipant la journée de la Femme (8 mars), Cuverville s’intéresse à cette étrange minorité ethnique que l’on célèbre une fois l’an, tout comme les myopathes (5 décembre), les secrétaires (19 avril) ou la résistance au tabac (21 janvier). Il est avéré que la fille à papa réussit moins bien que son frère, même en politique. La liste des injustices sexistes est décidément bien longue !

LOUIS Aragon affirme que la Femme est l’avenir de l’Homme. Avec Sartre, le poète fut qualifié de « professionnel de la haine » dans une exposition que la Mairie de la Garde consacra au communisme en 2004.

Trois ans plus tôt, Yvonne Chabot-Delplace avait décidé de ne pas incarner l’avenir communiste de son regretté père Maurice en s’inscrivant sur la liste du camp d’en face, celle du très droitier Jean-Louis Masson. Qui gagna. En 2008, l’ancien colonel de gendarmerie continue de penser qu’il a ferré là un beau poisson de gauche et s’en vante toujours au nom de l’Ouverture.

Une autre héritière contrarie notablement les intérêts de sa famille : Lucette Ritondale, fille de Léopold. Le Maire de Hyères n’a pas apprécié de voir sa progéniture rejoindre la liste de son ennemi de l’intérieur Jean-Pierre Giran pour les municipales qui approchent. Depuis, Riton nous a quittés. « La ville de Hyères est veuve », sanglote Giran mais pas trop. Cela s’est passé quelques jours après la disparition de Henri Salvador, autre bouliste bien connu. La loi des séries. Et comme on dit dans ces cas-là : ce sont toujours les meilleurs qui partent en premier.

Globalement, à moins d’être récupérées pour de mauvaises raisons par le camp adverse, les filles à papa sont politiquement à la peine, si on compare leur situation à celle des fils.

On connaît Jean Sarkozy. Ce petit jeune homme de 21 ans envisage un poste de conseiller général à Neuilly, ville dont son daron fut premier magistrat pendant deux décennies avant de basculer sur l’Élysée. « Il a l’habitude de se débrouiller tout seul, comme son père à l’époque. Je suis assez fier de lui », dit Nicolas sans rire. C’est un peu comme mon copain Mouloud. Personne pour lui attacher le scooter quand il va pointer à l’ANPE. D’ailleurs, il n’a même pas de scooter. Et il a été radié de l’ANPE.

Sur le plan toulonnais, on pourrait — encore une fois — citer Philippe Vitel, fils d’un homme juste et bon.

Mais quid de Caroline Giran ? Son père, qui espère succéder à Riton sur Hyères, fut Maire de Saint-Cyr de 1989 à 2001. Cette année-là, Caroline entra au Conseil municipal selon le principe des vases communicants, adjointe à l’éducation auprès du successeur de papa. Le successeur s’émancipa en 2005 en virant quelques élus contestataires, dont Caroline. Aujourd’hui, elle veut succéder au successeur. L’UMP ne l’a pas plus investie que son concurrent Philippe Barthélemy. Vu l’état de Sarkozy dans les sondages, ce n’est peut-être pas plus mal.

Quid de Valérie Paecht ? Valérie Paecht, c’est un peu comme Sarkozy junior : elle s’est faite toute seule. D’abord au Conseil général où siégeait papa, puis à TPM où siégeait papa. Ça, c’est l’aspect professionnel. D’un point de vue politique, elle est venue toute seule sur la liste que conduit papa en 2008. « Je suis indigné du procès d’intention que l’on me fait », disait le Maire de la Seyne en janvier dernier. « Nous ne sommes pas en monarchie. Valérie a assez de diplômes et d’expérience pour gérer une grande ville [...] Au nom de quoi devrais-je me priver de ses compétences ? » Nous ne sommes pas en monarchie, c’est bien de le rappeler. On raconte que le non-roi Arthur envisage de ne pas achever son mandat pour céder la place à Valérie. Qui se verrait bien aussi en sénatrice, une option envisageable compte tenu de la parité que la Loi impose aux partis. Ce ne serait que justice.

Imprimer Imprimer

Répondre à cet article

  • La fille est l’avenir de son père 4 mars 2008, par Birdie (5 r?ponses)
  • Qu’apprends-je ? 25 février 2008, par Olga. (1 r?ponse)
<span style='text-transform: uppercase;'>Élections 2008</span>
Retour vers la rubrique
<span style='text-transform: uppercase;'>Toulon Var agglomération</span>
Dans le m?me dossier
Entre deux tours
(12/03/2008) (20 messages)
Entretien avec Jean-Louis Masson
(25/02/2008) (4 messages)
Entretien avec André de Ubeda (Toulon vraiment à gauche)
(22/02/2008) (3 messages)
Kamel Amraoui : le troisième homme ?
(19/02/2008) (6 messages)
Entretien avec Robert Alfonsi
(19/02/2008) (8 messages)
Entretien avec Hubert Falco
(08/02/2008) (7 messages)
Municipales et cantonales
(05/02/2008)
Entretien avec Joël Canapa : des idées sans idéologies ?
(04/02/2008) (2 messages)
Loulou et le doigt d’Hubert
(01/02/2008)
Le roman d’anticipation dont un proche d’Arthur Paecht est le héros
(27/01/2008) (2 messages)
Les br?ves
La Farlède : le Parti Radical de Gauche soutient un candidat de droite à l’insu de son plein gré
(29/02/2008) (1 message)
Changement de génération au Pradet
(06/02/2008) (10 messages)
Maison Vitel, hommes de bien de père en fils
(25/01/2008) (7 messages)