Toulon  Var agglomération Qualité France Média Economie Culture Justice et injustices Cuverville sans frontière Cuverweb pratique
Maison fondée à Toulon en 1995

LETTRE D'INFORMATION | CONTACT
Ollioules : le lobby de la coucourde contre le progrès (suite)
vendredi 21 janvier 2005

ON vous a déjà rapporté les conclusions de l’enquête publique préalable à la DUP modificative de la construction de la première ligne de tramway, plutôt favorables à la ferme des Olivades et en opposition au projet du maire d’Ollioules.
Le contrat d’agglomération de Toulon-Provence-Méditerranée, signé récemment par l’Etat, le Conseil Régional, le Conseil général du Var et T.P.M. enfonce le clou :

« Les partenaires du contrat entendent d’ici 2006 mobiliser leurs efforts sur trois orientations stratégiques :
- Placer l’innovation au cœur du développement économique et touristique, en synergie avec l’enseignement supérieur et la recherche.
- Améliorer l’accessibilité du territoire et ses modes de déplacements internes.
- Déployer une politique foncière d’habitat, de cohérence sociale et d’équipement »
.

Dans le détail de la première orientation on peut lire, au sujet de l’organisation économique :

« Afin d’assurer le renouvellement des bases du développement local, il convient de conduire un effort spécifique de soutien sélectif à des activités à haut potentiel de création d’emplois et développant une valeur ajoutée dans les services rendus aux entreprises comme aux ménages.
Dans un registre complémentaire, T.P.M. peut aussi s’appuyer sur le développement d’initiatives relevant du tiers secteur et de l’économie sociale et solidaire et valoriser le maraîchage de proximité et les circuits courts (AMAP) [1], participant aussi du maintien d’activités traditionnelles, de la pérennité de coupures vertes et de la qualité de l’environnement urbain et périurbain
 ».

Dans la troisième orientation, il est aussi précisé l’intention de :

«  protéger et développer le secteur agricole et les espaces naturels principalement sur Ollioules et Hyères, indispensable à l’attractivité de l’agglomération (renforcer les zones agricoles dédiées à l’horticulture, à la viticulture et au maraîchage, préserver les coupures vertes sur les anciennes zones agricoles) ».

Voilà les représentants du Conseil Général du Var et de T.P.M. dans la délicate situation de devoir respecter ce contrat, malgré leur volonté de maintenir l’actuel projet de tramway qui prive toujours les Olivades d’une partie de ses terres agricoles. Ils ont peut-être réalisé à quel point il devenait important de préserver les zones vertes qui subsistent dans l’agglomération, à moins qu’ils n’aient tout simplement oublié de lire le contrat avant de le signer. On leur avait pourtant bien dit de lire ce qui est écrit en tout petit entre les titres !

Imprimer Imprimer

[1] Activité principale de la ferme des Olivades.

Répondre à cette br?ve

<span style='text-transform: uppercase;'>TPM et le développement urbain</span>
Retour vers la rubrique
<span style='text-transform: uppercase;'>Toulon Var agglomération</span>
Dans le m?me dossier
Risques majeurs : le mystère de la "réglementation dans les zones les plus exposées"
(28/08/2005)
SIAPE : qu’importe l’amphore, pourvu qu’on ait l’ivresse
(05/03/2005) (2 messages)
Revue d’assainissement sur l’ère toulonnaise
(25/02/2005)
Moi technocrate. Moi urbaniser.
(11/11/2004) (5 messages)
Dansons sous la pluie
(27/10/2004) (3 messages)
Jardin des Olivades contre mairie d’Ollioules : la modernité n’est plus ce qu’elle était
(04/06/2004) (4 messages)
Pollution à Toulon : Les particules excédentaires
(15/10/2003) (5 messages)
Dans Toulon à vélo on dépasse les moccos
(11/03/2003) (27 messages)
Les br?ves
Un tramway nommé déprime
(26/02/2005) (8 messages)
Ollioules : le lobby de la coucourde contre le progrès
(10/12/2004) (1 message)
Faut-il raser la barre de l’Avenue de la République ?
(01/07/2004) (10 messages)
Falco enterre le tramway
(07/05/2003) (4 messages)