Toulon  Var agglomération Qualité France Média Economie Culture Justice et injustices Cuverville sans frontière Cuverweb pratique
Maison fondée à Toulon en 1995

LETTRE D'INFORMATION | CONTACT
Le Conseil d’administration de l’USTV sanctionne la gestion de l’établissement
mercredi 1er juin 2005

« J’espère qu’on ne va pas revivre ce que l’on a vécu hier ». Bruno Ravaz lance une boutade en s’inquiétant des votes négatifs qui s’accumulent sur un coin de table.
Lundi 30 mai, au lendemain du référendum sur la constitution européenne, le Conseil d’administration de l’Université du Sud-Toulon-Var doit valider le compte financier 2004 de l’institution. Le scrutin se tient à bulletins secrets.

Débat chiffré. Pressés de questions, l’agent comptable et le Président ont relativisé le déficit de 6,6 millions d’euros (voir les détails du dossier ici et ). Avec maladresse, naïveté... et une certaine nonchalance. « Nous avons des difficultés à faire de bonnes prévisions » (Bruno Ravaz).
Principal axe de défense, comme prévu : en phase d’investissement majeur (la construction d’un nouveau bâtiment), l’Université attend des règlements de subventions a posteriori (ce qui n’a rien d’exceptionnel) et la première tranche du contrat quadriennal. D’où l’importance du trou.
L’agent comptable a toutefois reconnu que la dérive était plus imputable au fonctionnement qu’à l’investissement. Bruno Ravaz : « nous sommes là pour en parler ; déjà nous allons maîtriser les heures complémentaires ».
Concernant les retards de paiement, sujet sensible : « nous ne sommes pas en faillite, nous sommes en carence de trésorerie. Nous allons payer à partir de juin jusqu’à fin novembre les heures complémentaires 2004/2005, grâce aux encaissements 2004 en retard. D’ici fin novembre, nous paierons également les fournisseurs ».

Malgré la campagne d’explication présidentielle, le Conseil est resté sceptique. Certaines voix se sont élevées pour contester la nature « sincère et véritable » du compte financier. On reproche à l’administration d’avoir mis au pot commun des financements très ciblés pour parer au plus pressé et éponger les grosses fuites ; certains mouvements, reconnus en toute ingénuité par le Président, n’apparaîtraient même pas sur le document soumis à l’approbation du Conseil !

Conclusion : par 18 voix contre 15 (et 3 abstentions), le C.A. « n’approuve pas » le compte financier.
Un évènement suffisamment rare pour que personne sur le campus ne soit en mesure d’en évaluer les conséquences. On attendra les informations du rectorat.

Le Conseil d’administration est composé de 50 membres dont 29 sont salariés de l’Université. 11 sont étudiants. 10 représentent la Région, le Conseil général, la Chambre de commerce et d’industrie (CCIV), un syndicat de salariés (la CGC), l’Union Patronale du Var (UPV), la Chambre des métiers, l’IFREMER et la DGA. Siègent aussi le directeur du centre hospitalier de Toulon et le maire de la Garde Jean-Louis Masson.

Imprimer Imprimer

Répondre à cette br?ve

<span style='text-transform: uppercase;'>Une rentrée universitaire</span>
Retour vers la rubrique
<span style='text-transform: uppercase;'>Toulon Var agglomération</span>
Dans le m?me dossier
USTV : la marche funèbre
(23/10/2005) (1 message)
USTV : je te tiens, tu me tiens...
(06/06/2005) (10 messages)
USTV : la gabegie par l’exemple
(26/05/2005) (3 messages)
La fac de Toulon sombre lentement
(23/05/2005) (2 messages)
Les br?ves
Séance de voeux à l’USTV
(10/01/2006)
USTV : retour à la normale
(04/12/2005) (3 messages)
Rentrée à l’USTV : Président et Vice-Président sont gonflés à bloc
(18/09/2005) (5 messages)
UDF : d’une université à l’autre...
(03/09/2005)
Correctif : finalement, le Conseil d’administration de l’USTV ne sanctionne plus la gestion de l’établissement
(30/06/2005)
USTV : Les vice-présidents conseillers régionaux ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît
(29/06/2005)