Toulon  Var agglomération Qualité France Média Economie Culture Justice et injustices Cuverville sans frontière Cuverweb pratique
Maison fondée à Toulon en 1995

LETTRE D'INFORMATION | CONTACT
Le palais atomique est prêt à l’emploi
dimanche 19 mars 2006

FIN des travaux. Horace Lanfranchi et Hubert Falco, respectivement président du Conseil général du Var et président de l’agglomération TPM, ont inauguré le Palais des sports de Toulon [1] vendredi 17 mars 2006. Ruban et petits fours, objectifs et micros [2].

Si la presse nationale n’a pas évoqué la situation géographique très particulière du bâtiment, les média locaux l’ont balayée en un froissement de page. Ce n’est pas un anecdotique et ponctuel encart dans Var matin, ni quelques allusions au nucléaire dans des reportages télévisés de FR3 complètement déconnectés de la construction du palais, qui vont pouvoir exonérer les journalistes de leur responsabilité dans l’occultation du scandale.

Ce scandale, quel est-il ?
Admettons la bonne foi de Falco. Admettons que, bon Toulonnais, il confonde fatalisme et art de vivre, ou qu’il ait été mal conseillé, mal renseigné, bref, qu’il ait découvert que son palais allait être érigé à l’intérieur même d’un "cercle d’urgence nucléaire" à l’automne 2004, dans les colonnes de Cuverville, alors que le processus était déjà bien engagé. Foutage de gueule, mais admettons.

Le problème n’est pas de savoir si, en cas d’incident nucléaire, les gamins courant après un ballon dans le palais seront plus irradiés que les habitants de Font-Pré.

Le problème concerne l’hypocrisie des pouvoirs publics quant à la sécurité urbaine. Affirmons-le : la responsabilité de l’Etat est totale.

Car c’est l’Etat qui, via le ministère de la Défense, a développé l’activité nucléaire en plein centre urbain (l’agglomération toulonnaise est riche d’environ 400.000 âmes).
C’est aussi l’Etat qui, via la Direction Départementale de l’Equipement et la Préfecture, a joué le jeu très officiel et très rassurant du Plan Particulier d’Intervention, et tracé les fameux cercles d’urgence nucléaire pour lesquels on calcule qu’il y a « le maximum de morts » en cas d’accident [3].
C’est l’Etat enfin qui, via la Préfecture — toujours elle —, a donné l’autorisation de construire un complexe sportif d’une capacité de 5000 places dans un de ces cercles d’urgence. A quoi sert donc de tracer ces périmètres ? A rien. Là est le principal, le beau, le grand foutage de gueule.


- Découvrir tous les éléments du dossier.

Imprimer Imprimer

[1] Il y a encore quelque semaines, il était prévu que la bâtisse prenne le nom de Palais omnisports Jauréguiberry.

[2] Pour la cinquième fois depuis octobre — à notre connaissance —, Var matin était gratuit. « Vous avez entre les mains votre Var-matin complet [...] Et pourtant, ce journal est exceptionnel car il vous est offert par Var-matin, le Conseil général du Var et la ville de Toulon à l’occasion de l’ouverture du Palais des sports de Toulon ». Offert : cela signifie que le contribuable qui ne tient pas à lire le journal le paie quand même via le budget communication des collectivités locales impliquées.
Var matin fut aussi gratuit le 19 octobre 2005 (pour l’ouverture d’un hypermarché Castorama à la Garde) et les 18, 19 et 20 novembre 2005 (pour la fête du Livre organisée par le Conseil général).

[3] Propos tenus par le Sous-préfet du Var. Lire l’entretien complet ici.

Répondre à cette br?ve

<span style='text-transform: uppercase;'>Jauréguiberry</span>
Retour vers la rubrique
<span style='text-transform: uppercase;'>Toulon Var agglomération</span>
Dans le m?me dossier
Le palais atomique
(17/12/2005) (5 messages)
Pas besoin d’émarger à la Patrouille de France pour s’amuser au dessus de la rade
(10/11/2005) (3 messages)
Ports militaires, villes à risque nucléaire
(06/07/2005) (2 messages)
Jauréguiberry : pastilles d’iode, mode d’emploi
(17/03/2005) (5 messages)
Nucléaire, Jauréguiberry : les éclaircissements de la préfecture du Var
(12/02/2005) (4 messages)
Falco et la sécurité nucléaire : « n’affolons pas les foules, mais un peu quand même »
(30/01/2005)
Restons calmes en attendant le cancer
(12/01/2005)
Hubert Falco : « i have a dicrim ! »
(12/12/2004) (1 message)
Nucléaire à l’arsenal de Toulon : tentative d’inventaire
(05/12/2004) (16 messages)
Jauréguiberry : arche de Noé ou abri anti-atomique ?
(27/10/2004) (3 messages)
Les br?ves
Jauréguiberry : l’invasion des taupes mutantes
(21/08/2005)
Feuilleton Jauréguiberry : on ne va pas se laisser emmerder par des vieilles pierres !
(18/04/2005)
Feuilleton Jauréguiberry : Falco rassure la presse locale
(18/02/2005) (2 messages)