Cuverville
Qualité France
Br?ve mise en ligne le le 30 /11 /2008
Dîtes non aux incivilités : poursuivez votre maire !

A Aix, pas question de se laisser aller au "je-m’en-foutisme" [1]. Maryse Joissains-Masini pousse un véritable cri du coeur, telle une Mireille Mathieu entonnant Mille Colombes.

La valeureuse élue rejoint ainsi la cohorte des maires qui depuis des années savent trouver les mots pour exhorter leurs concitoyens à mieux vivre.

Maryse le dit et le répète à qui veut bien l’entendre : "Les Aixois, dans leur grande majorité, sont excédés par le comportement d’un petit nombre qui ne respecte rien ni personne".

A croire que l’édile parle de sa propre famille : le tribunal administratif de Marseille a annulé, au mois d’octobre dernier, le contrat d’Alain Joissains, directeur de cabinet de la députée-maire d’Aix. Le tribunal a estimé que ce contrat, signé dans la foulée de l’élection municipale de mars 2001, ainsi que deux avenants passés par la suite, étaient illégaux, car rédigés sur la base d’une rémunération excessive [2].




[1] Aix en Dialogue, numéro spécial, novembre 2008

[2] lire notre précédent article sur Maryse ainsi que l’article de notre confrère Olivier Bonnet