Cuverville
Toulon Var agglomération
Br?ve mise en ligne le le 7 /12 /2010
De retour à Toulon, Hubert Falco prend le dossier de la petite enfance à bras le corps

C’est annoncé dans Var matin sur une demi-page, samedi 4 décembre. Aussitôt libéré de ses fonctions ministérielles, Hubert "le fonceur" Falco inaugure une nouvelle crèche. « Le symbole d’une volonté que Toulon avance », dit-il. Toulon avance en effet à pas de géant : la crèche de la rue François Cuzin pourra accueillir (jusqu’à) neuf enfants.
Alors bien sûr j’en vois qui rigolent. Le maire de Toulon prévient pourtant toute moquerie : « on dit "neuf places c’est pas beaucoup". On en a créé 1000 depuis 2001, et on va continuer ». Waow.
Mille places de crèche créées depuis 2001 ? Il suffit de se rendre sur le site de la Ville et télécharger la plaquette recensant l’ensemble des établissements d’accueil des enfants de moins de six ans pour constater que la municipalité toulonnaise, plus la CAF, plus l’IGESA (armée), plus différentes associations, ont à ce jour un potentiel total d’accueil de 1025 enfants. Ce qui veut dire que si Hubert a vraiment créé avec ses partenaires 1000 places de crèche depuis 2001, il n’en existait que 25 avant lui. C’est évidemment n’importe quoi. Prendre les gens pour des cons avec une telle mâle assurance méritait bien une carrière ministérielle.

Tant qu’on y est : à titre indicatif, la ville de Grenoble (7000 habitants de moins que Toulon) compte 1330 places d’accueil "petite enfance".
Et Dijon (10700 habitants de moins que Toulon), en compte 1140. Etc. « Mais vous savez, c’est pas facile ».

JPEG - 31.5 ko
Une vue d’ensemble de la crèche ? On distingue le couloir, la porte, le mur, la salle d’éveil. Ca fait bien marrer tout le monde.